Prix littéraires 2012 : pronostics et résultats

Cinq grands favoris.

A tout seigneur tout honneur, c’est à l’Académie française qu’il reviendra d’ouvrir la saison des grands prix littéraires. Deux favoris se détachent très nettement : le Français Jérôme Ferrari auteur du Sermon sur la chute de Rome, déjà primé en 2010 pour Où j’ai laissé mon âme et en 2009 pour Un Dieu un animal, et le Genevoix Joël Dicker, auteur de  La Vérité sur l’affaire Harry Quebert, distingué en 2010 par le Prix des écrivains genevois pour Les derniers jours de nos pères paru en France au début de cette année.  Si l’Académie lui préfèrait Jérôme Ferrari, Joël Dicker est quasi assuré de décrocher le Femina, le Goncourt ou l’Interallié. Côté Femina, il sera néanmoins confronté à une rude concurrence : celle de Peste et choléra de Patrick Deville, déjà distingué par la FNAC et plébiscité par les lecteurs, mais surtout celle de « Oh… », un roman féministe de Philippe Djian qui depuis le début de sa carrière et de son arrivée chez Gallimard en 2009 n’a reçu qu’une distinction secondaire (le prix Jean Freustié) pour Impardonnables. Que le jury du Femina lui préfère Patrick Deville et il est à peu près assuré de recevoir le prix Médicis sauf à ce que celui-ci soit attribué à Aurélien Bellanger pour son premier roman, La théorie de l’information. Mais ce dernier devrait plutôt recevoir le Renaudot si Peste et choléra est à ce moment-là déjà primé. Enfin, concernant l’Interallié, le jeu est très ouvert : cinq livres peuvent prétendre décrocher ce prix et créer la surprise dans cette excellente cuvée 2012. 

Franck Gintrand – 6 septembre 2012

A l’arrivée

Trois favoris sur quatre sont primés. Sermon sur la chute de Rome de Jérôme Ferrari,La Vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker et Peste et choléra de Patrick Deville sont consacrés comme prévus et sans grande discussion. Coté perdant : La théorie de l’information.Chaleureusement accueilli par la critique avant que Jérôme Dupuis de L’Express ne refroidisse l’ambiance en qualifiant le livre d’Aurélien Bellanger de « pensum sociologique », La théorie de l’information a passé le tour des préselections sans réussir à convaincre les jurys dans le dernier tournant. Ecarté par les jury Femina et Médicis, philippe Djian concrétise dans le dernier tournant grâce au prix Interallié. Enfin, les jurys Renaudot et Medicis créent la surprise en récompensant le magnifique Notre Dame du Nil de Scholastique Mukasonga et l’étonnant Féérie générale de Emmanuelle Pireyre.

Franck Gintrand – 6 octobre 2012

Prix par prix

Grand prix du Roman de l’Académie française

  • 1e sélection : 27 septembre
  • 2e sélection : 11 octobre
  • Remise du prix : 25 octobre

Les favorisLa Vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker et Le Sermon sur la chute de Rome de Jérôme Ferrari.

Les outsiders : Partages de Gwenaëlle Aubry, Rue des voleurs de Mathias Énard  et Le Bonheur des Belges de Patrick Roegiers.

Et le prix est décerné à… La Vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker

Femina

  • 1e sélection : 17 septembre
  • 2e sélection : 8 octobre
  • 3e sélection : 19 octobre
  • Remise des prix : 5 novembre

Les favoris : Peste et choléra de Patrick Deville ou Oh… » de Philippe Djian«  et, s’ils ne sont pas primés par l’Académie,  Le sermon sur la chute de Rome de Jérôme Ferrari ou La Vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker.

Les outsidersIls désertent de Thierry BeinstingelLes fidélités successives de Nicolas d’Estienne d’OrvesLa survivance de Claudie Hunzinger.

Et le prix est décerné à…. Peste et choléra de Patrick Deville

Médicis

  • 1e sélection : 10 septembre
  • 2e sélection : 8 octobre
  • 3e sélection : 30 octobre
  • Remise des prix : 6 novembre

Les favoris : Peste et choléra de Patrick Deville ou « Oh… » de Philippe Djian ou, s’ils ont déjà été primés, La Théorie de l’information de Aurélien Bellanger.

Les ousiders : Le Bonheur des Belges de Patrick Roegiers,  Infidèles de Abdellah Taïa, Millefeuille de Leslie Kaplan, La Survivance de Claudie Hunzinger.

Et le prix est décerné à…. Féérie générale de Emmanuelle Pireyre

Goncourt

  • 1e sélection : 4 septembre
  • 2e sélection : 2 octobre
  • 3e sélection : 30 octobre
  • Remise du prix : 7 novembre

Les favoris : Peste et choléra de Patrick Deville ou La Vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker et, s’ils ont déjà été primés, un des outsiders.

Les outsiders : L’enfant grec de Vassilis Alexakis et Ils désertent de Thierry Beinstingel.

Et le prix est décerné à … Le Sermon sur la chute de Rome de Jérôme Ferrari

Renaudot

  • 1e sélection : 11 septembre
  • Remise des prix : 7 novembre

Les favoris : Peste et choléra de Patrick Deville ou, s’il a déjà été primé – ce qui semble très probable -, La Théorie de l’information de Aurélien Bellanger

Les outsiders : Les Patriarches de Anne BerestInfidèles de Abdellah Taïa, L’hiver des hommes de Lionel Duroy, L’enfant grec de Vassilis Alexakis,  A quoi jouent les hommes de Christophe Donner.

Et le prix est décerné à… Notre-Dame du Nil de Scholastique Mukasonga

Décembre

  • 1e sélection : 20 septembre
  • 2e sélection : 18 octobre
  • Remise du prix : 8 novembre
Et le prix est décerné à… Les Œuvres de miséricorde de Mathieu Riboulet

Interallié

Une sélection très éclectique d’une année sur l’autre. Difficile de trouver un point commun entre un écrivain de salon tel que Gonzague Saint-Bris, un jeune auteur comme Florian Zeller ou un écrivain controversé mais aussi puissant que Michel Houellebecq…

Et le prix est décerné à… « Oh… » de Philippe Djian, un prix de consolation avant la consécration comme ce fut le cas pour Michel Houellebecq qui reçut ce prix en 2005 pour La possibilité d’une île avant d’être couronné par le Goncourt cinq ans plus tard pour La carte et le territoire ?