Sélection 2013 des plus gros livres : 10 idées cadeau pour Noël

Poids lourds de l’édition.

Traitant de peinture, d’architecture ou de cinéma, les livres que nous avons sélectionnés ont en commun d’être aussi beaux qu’énormes. Leur achat suppose des moyens, de l’espace et de la force dans les poignets ! Voir aussi notre Sélection des plus beaux livres sur l’histoire de l’art et 100 livres, 100 idées de cadeau dans tous les domaines.

> Le plus monumental

Le musée absolu ***

Parution : novembre 2012

Prix indicatif : 166 euros.

Pourquoi c’est un beau cadeau : 10 ans à compiler et classer toutes les créations artistiques de l’histoire de l’humanité, toutes époques er tous continents confondus. Résultat : 6 kilos de plus de 3000 pièces issues de collections privées et publiques : peintures, sculptures, fresques, photographies, tapisseries, estampes, manuscrits, installations… Présenté comme un musée virtuel, le livre expose, de salle en salle, des œuvres allant de la préhistoire jusqu’à aujourd’hui. Un monstre. Une référence en puissance.

> La presse en parle : Télérama : « Un pari insensé. On en oublierait presque la maquette rigoriste, le papier terne et les textes succints devant une si démente machine à images imaginée par un Tryphon Tournesol complètement dingue d’art ».

> Le plus lumineux

Gustav Klimt ***

Tobias G. Natter

Parution : octobre 2012

Prix indicatif : 142 euros cinquante.

Pourquoi c’est un beau cadeau : Un ouvrage inégalé qui revisite l’oeuvre et la carrière de Klimt sous l’oeil de ses contemporains, les réflexions et les réactions de son entourage immédiat. De nombreux documents et sa correspondance retranscrivent l’atmosphère des années du tout début du XXe siècle et les scandales qu’il a déclenché.

> Le plus religieux

Ars sacra ***

Parution : octobre 2012.

Prix indicatif : 142 euros 50.

Pourquoi c’est un beau cadeau : un panorama complet, de l’antiquité à nos jours, de l’art chrétien. Des reproductions de très grande qualité viennent compléter des textes explicatifs accessibles à tous et  mettre en lumière des détails souvent peu visibles à l’œil humain.

> Le plus star

Leonard de Vinci, Tout l’oeuvre peint et graphique ***

Frank Zöllner 

Parution : 2007.

Prix indicatif : 

Pourquoi c’est un beau cadeau : La référence. La première partie explore la vie et l’œuvre de Léonard de Vinci en dix chapitres, s’appuyant sur ses lettres, contrats, journaux et écrits. La deuxième partie contient un catalogue raisonné des tableaux de Léonard de Vinci couvrant toutes les peintures qui subsistent, ainsi que celles qui ont disparu, accompagné de textes décrivant leur état de conservation. La troisième partie comprend un catalogue exhaustif de tous ses dessins.

> Le plus français… et le plus cher

L’histoire de Paris par la peinture

Puarution : octobre 2008.

Prix indicatif : 461 euros.

Pourquoi c’est un (très) beau cadeau : Cette Histoire de Paris par la peinture constitue un véritable document d’histoire sous le pinceau des plus grands artistes français et étrangers : peintres anonymes des enluminures et des premiers panneaux sur bois, petits maîtres paysagers mais aussi chantres reconnus de la gloire des monarques, comme Pierre-Denis Martin, Oudry, Lallemand, Hubert Robert, David, artistes impressionnistes comme Monet, Manet, Sisley, Renoir, ou réalistes comme Toulouse-Lautrec, Utrillo, Sargent, Picasso, jusqu’au XXe siècle de Robert Delaunay, Henri Matisse, Balthus.

> Le plus foisonnant

Baroque **

Rolf TomanBarbara Borngasser et Achim Bednorz 

Parution : novembre 2012.

Prix indicatif : 94 euros.

Pourquoi c’est un beau cadeau : Version grand format d’un classique paru pour la première fois en 2006 et sans cesse réédité depuis. Contrairement à la peinture, traitée pour l’essentiel dans le cadre du XVIIe siècle, l’étude de l’architecture et de la sculpture se prolonge largement au XVIIIe siècle, jusqu’au baroque tardif et au Rococo. Dès avant la fin de l’Ancien Régime et l’irruption de la Révolution française, en 1789, les feux de la fête baroque s’étaient éteints à peu près partout en Europe.

> Le plus cinématographique

James Bond archives **

Paul Duncan 

Parution : octobre 2012.

Prix indicatif : 142 euros 50.

Pourquoi c’est un beau cadeau : Classieux, abondamment illustré et complet, il s’agit de l’ouvrage définitif dédié à la mythologie de l’agent 007. Tous les aspects de la saga culte sont passés en revue : bolides, gadgets, méchants et conqêtes… Les fans du monde entier seront comblés.

> Le plus construit

Les dessins d’architecture du 13e au 19e siècle **

Parution : novembre 2012.

Prix indicatif : 75 euros.

Pourquoi c’est un beau cadeau : « L’histoire de l’architecture se compose de bâtiments réels et de monuments imaginaires ; d’édifices subsistants et de chefs-d’œuvre disparus ; elle est encore faite de descriptions poétiques, de littérature technique et enfin de représentations médiatiques. L’ère de la photographie d’abord, de l’ordinateur ensuite, a modifié notre “regard architectural”, en dématérialisant insensiblement l’image même de l’architecture. Ce phénomène n’en rend que plus important un retour à la source créatrice qu’est le dessin d’architecture… ».

> Le plus personnel

Portraits de la Renaissance ***

Guillaume Kazerouni

Parution : octobre 2012.

Prix indicatif : 57 euros.

Pourquoi c’est un beau cadeau : L’émergence de l’individu à travers l’art du portrait, qu’il soit officiel ou intime, qu’il figure un personnage célèbre ou anonyme, de profil, de trois-quart, en buste, en pied ou encore à cheval.

Publicités