Les meilleurs romans et BD sur les chats : la sélection des critiques et des internautes

Chat alors !

Depuis l’Egypte ancienne et le chat botté, nos félins préférés sont une source d’inspiration inépuisable pour les artistes comme pour les écrivains. Dans le domaine romanesque, les oeuvres de qualité ne sont cependant pas légion. En revanche, sur le registre de l’humour et des ouvrages pratiques, les références ne manquent pas. La sélection s’avère plus difficile et donc plus discutable. 

Le plus populaire

chats de hasardLes chats de hasard

Annie Duperray

Parution

L’histoire : « Il m’est venu d’écrire un livre doux. pas vraiment sur les bêtes mais plutôt autour, à propos des rapports que nous avons avec certaines d’entre elles. Pourquoi avons-nous une telle faim de leur tendresse, à leurs qualités particulières ? Envie de rendre hommage, aussi à ces personnes animales rares qui accompagnent parfois un temps de notre existence et y apportent paix et simplicité. « 

L’avis des internautes 3.89/5 (16/12/12)

L’avis des blogueurs : l’ivrogne.com : « Bien qu’elle aime parler de sa personne, ce n’est pas une auto-biographie d’Anny, mais plutôt une félino-graphie. »

Le plus brillant

je suis un chatJe suis un chat

Natsumé Sôseki 

Parution : mars 2005

L’histoire : Un jeune professeur pendant l’ère Meiji accueille un jeune chat chez lui. Le chat, observateur silencieux et plein d’esprit, va être témoin et chroniqueur de tout le petit monde d’hurluberlus entourant le professeur. Il va faire l’apprentissage de la vie aux côtés de ce qui convient le mieux à cet objectif : un grand professeur de littérature anglaise, le professeur Kushami. Je suis un chat suffit amplement à démentir l’opinion si répandue selon laquelle les Japonais manquent d’humour.

L’avis des internautes 4/5 (16/12/12)

L’avis des blogueurs : cultureguu.over-blog.com : « Avec un style toujours goguenard, notre chat sans nom est le seul être à garder les pattes sur terre et à réfléchir posément et avec bon sens à ce qui se passe devant lui. Il pose un regard sobre et calme sur cette société perdue entre modernisme et traditions, mais jamais négatif ni hautain, même quand le comportement humain le surprend au plus haut point ».

Le plus littéraire

vies de deux chattesVies de deux chattes

Piette Loti

Parution : octobre 2012.

L’histoire : Cette anthologie rassemble les textes de « Vies de deux chattes », « Une bête galeuse », « Chiens et chats », « Noyade de chat » et de nombreux extraits de l’oeuvre de Pierre Loti (1850-1923) consacrés aux chats, dont il fut l’ami fidèle tout au long de sa vie.

L’avis des internautes –

L’avis de la critique : aqui.fr : « Gardiens des infinis mystères, les chats – dont on dit qu’ils traversent plusieurs existences− sont bien ici les dieux des passages. Les lares aussi, divinités protectrices des foyers. Sous la plume légère de Loti, ils unissent les extrêmes, relient les continents ainsi que les moments de vie, lourdes ancres du passé ou promesses d’envolées vers un clair avenir. »

L’avis des blogeurs : bonheurdelire.over-blog.com : « Un livre très attachant, à travers la lecture de la »Vie de deux chattes » on ressent la véritable passion dePierre Loti pour les chats. »

Le plus fascinant

la chatteLa Chatte

Colette

Parution : 2007.

L’histoire : La passion d’un jeune homme, Alain, pour son animal de compagnie, Saha, une fascinante chatte de la race des Chartreux. Jeune marié, il reste impénétrable aux yeux de sa femme, Camille, qui se prend de jalousie pour la chatte, la favorite insurpassable. Dès lors, pour l’amoureuse délaissée, aucun procédé ne sera trop brutal pour écarter l’animal de son chemin. Histoire ténue, roman profond. 

L’avis des internautes 3.85/5 (16/12/12)

L’avis de la critique : amisdecolette.fr : « La Chatte fut reconnu dès sa publication originale comme l’un des ouvrages les plus maîtrisés de l’auteur, et celui où elle était parvenue à rassembler en nombre les éléments épars de son univers, et d’elle-même ». 

Le plus connu

le chat du rabbinLe chat du rabbin, Intégrale T1 à T5

Joan Sfar

Parution : novembre 2010.

L’histoire : Un chat doué de parole et qui veut faire sa bar-mitsva, c’est comme les fourmis de dix-huit mètres dans la poésie de Robert Desnos : ça n’existe pas. Ou alors, seulement chez un autre poète, ces inventeurs d’univers à qui tout est permis. 

L’avis des internautes 4.07/5 (16/12/12)

L’avis des blogueurs : Pascal Marino – Goodreads : « Bonnes réflexions sur la religion et ses incohérences, tout cela dans la peau d’un chat qui remet en question la religion, plus particulièrement le judaïsme. Graphisme ok, chat assez laid »

L’avis des critiques : Le tome 1 du Chat du Rabbin, la Bar-Mitsva, a été unanimement salué par une critique dithyrambique, conquise par l’intelligence, l’humour et la finesse de cet album.

Pascal Marino – Goodreads

Publicités