Meilleurs romans 2014 : le classement des ventes et des internautes

Cette page est réactualisée régulièrement

Autres articles sur des sujets voisins > Meilleurs romans d’aventures et meilleurs policiers : le classement des ventes et des internautes> les meilleurs essais> les meilleures bandes dessinées 2012

Les sources de cet article pour les ventes 2012 : Palmarès de L’Express, edistat, Fnac.com Le système de notation des internautes **** Livres notés sur babelio.com de 5 à 3.6 *** Livres notés sur babelio.com de 3.5 à 3.2 ** Livres notés sur babelio.com entre 3.2 et 2.

> Les meilleurs romans 2013

Ce mois-ci

Pétronille ***

51-hO6Q6rpL._SL160_Amélie Nothomb 

Parution : août 2014.

L’histoire : « Au premier regard je la trouvai si jeune que je la pris pour un garçon de quinze ans. » 

L’avis des internautes 3,6/5

L’avis de la critique : Le Soir : « Le 23e roman d’Amélie, un portrait d’écrivaine entre ivresse et danger. » – Culturebox : « Amélie Nothomb conjugue avec élégance la tragédie et le rire. Ce nouveau roman est truffé de petites phrases à laisser décanter. Bref, une fois encore, on n’est pas déçu, et même heureux, de passer un moment en sa compagnie. » – LeFigaro : « Nothomb dit de Pétronillequ’elle a «une manière subtile et drôle de prêcher le désespoir». Elle montre là sa générosité tout en écrivant un texte savoureux. Oui, l’Amélie Nothomb 2014 est un excellent cru. »

Le royaume ****

CVT_Le-royaume_417Emmanuel Carrère

Parution : août 2014.

L’histoire : Le Royaume raconte l’histoire des débuts de la chrétienté, vers la fin du Ier siècle après Jésus Christ. Il raconte comment deux hommes, essentiellement, Paul et Luc, ont transformé une petite secte.

L’avis des internautes 4,2 /5

L’avis de la critique : Lexpress : « C’est l’un des chocs de cette rentrée. Entre fresque historique et réflexion théologique, Emmanuel Carrère remonte aux sources du christianisme. Un chemin vertigineux où les apôtres croisent l’écrivain d’aujourd’hui mais aussi l’ex-catho pétri de doutes. Son Royaume est bien de ce monde. » – LesEchos :« C’est passionnant. Il est un guide merveilleux dans cette virée chez les premiers chrétiens, drôle et érudite à la fois, jamais pédante, écrite dans un style où les anachronismes de langage éclairent le propos. » –Telerama : « Entre péplum et exégèse, cette histoire des premiers temps du christianisme ébranle autant qu’elle passionne. » – LaPresse  : « Croyants ou non croyants, précipitez-vous sur Le royaume d’Emmanuel Carrère, palpitante fresque-enquête sur les débuts de la chrétienté, qui mêle d’une plume extraordinairement vivante, histoire, méditation, humour, érudition et souvenirs intimes: le choc de la rentrée littéraire française. »

L’incolore, Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage ****

41EBiJYiQIL._SL160_Haruki Murakami

Parution : septembre 2014.

L’histoire : « Depuis le mois de juillet de sa deuxième année d’université jusqu’au mois de janvier de l’année suivante, Tsukuru Tazaki vécut en pensant presque exclusivement à la mort. » 

L’avis des internautes 4.33/ 5

L’avis de la critique : Le Figaro : « Murakami revient au réalisme lyrique: un homme, une femme, des blessures intimes et une mélancolie sous-jacente, cernant magnifiquement ces sentiments inexpliqués qui étreignent le cœur. On en sort étrangement apaisé. » – La Presse  : « Après le triomphe de sa trilogie onirique 1Q84, le maître japonais de l’illusion Haruki Murakami renoue avec le réalisme dans son nouveau roman, L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage, balade intimiste et grave au pays de la nostalgie. » – Telerama : « Son roman est composé comme la partition de Liszt, ses phrases simples et pudiques rappellent le phrasé lent et dépouillé du piano joué à une seule main, les jeux de miroirs entre les personnages évoquent les motifs répétitifs et lancinants de la mélodie lisztienne. »

L’amour et les forêts ****

41nrcjd2O5L._SL160_Eric Reinhardt

Parution : août 2014.

L’histoire : À l’origine, Bénédicte Ombredanne avait voulu le rencontrer pour lui dire combien son dernier livre avait changé sa vie. Une vie sur laquelle elle fit bientôt des confidences à l’écrivain, l’entraînan… » 

L’avis des internautes 4.16/5

L’avis des critiques : Les Echos : « Le romancier de « Cendrillon » ou du « Système Victoria » a tendance à vouloir trop bien faire et à en faire trop, défaut que l’on avait déjà relevé dans ses romans précédents. Dans cette forêt, Reinhardt aurait dû élaguer et ne conserver que les plus belles branches ; elles sont vraiment très belles. » – Le Soir : « Le magnifique portrait d’une Bovary contemporaine. » – Telerama : « L’écrivain si doué pour observer la société française, décrire les perversités du libéralisme et du monde de l’entreprise, se révèle alors métaphysique et bouleversant arpenteur des douleurs de l’esprit. »

Un bonheur parfait **

James Salter

Parution : octobre 2008.

L’histoire : Viri pose les yeux sur sa femme, Nedra. Une mèche de cheveux lui balaie délicatement la nuque, elle s’affaire en cuisine dans sa jolie robe rouge. 

L’avis des internautes 3,4/5

Beautiful beginning **

Christina Lauren

Parution : août 2014.

L’histoire : L’irrésistible et magnétique trentenaire, Bennett (alias Beautiful Bastard), sous le charme de son ex-collaboratrice : l’ambitieuse Chloé au tempérament d’acier, déclare – pour de bon- sa flamme, bien déterminé à se marier. 

L’avis des internautes 3,5/5

Nymphéas noirs ****

cvt_Nympheas-noirs_6990Michel Bussi

Parution : septembre 2013.

L’histoire : Le jour paraît sur Giverny. Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. LDans le village de Monet, ou chacun est une énigme, ou chaque âme a son secret, des drames vont venir diluer les illusions et raviver les blessures du passé…

L’avis des internautes 4,2/5

Debout, Payé ****

51AlFMMTFOL._SL160_Gauz

Parution : août 2014.

L’histoire : le roman familial d’Ossiri, étudiant ivoirien sans papier atterrien France dans les années 1990 pour démarrer une carrière de vigile. C’est l’histoire d’un immigré et de l’enfer qu’il vit. 

L’avis des internautes 4/5

Le complexe d’Eden Bellwether **** 

CVT_Complexe-dEden-Bellwether-le_6947Prix du Roman Fnac 2014

Benjamin Wood

Parution : août 2014.

L’histoire : Cambridge, de nos jours. Au détour d’une allée de l’imposant campus, Oscar est irrésistiblement attiré par la puissance de l’orgue et des chants provenant d’une chapelle. Subjugué malgré lui, Oscar ne peut maîtriser un sentiment d’extase. Premier rouage de l’engrenage. 

L’avis des internautes 4,5/5

L’avis de la critique : Telerama : « Pour son premier roman, le Britannique Benjamin Wood a su dessiner une architecture du plus bel effet, aussi savante que celle du jardin de Marienbad, ménageant des allées de décompression et d’ensorcellements, des lignes de fuite et des points de recoupement. » – Lexpress : « Ce thriller à la construction implacable se révèle, à l’image des théories de son héros, un formidable exercice de manipulation, prenant à l’occasion des directions très inattendues. Un coup de maître tout en ambiguïtés. » – Chro : « Roman du renversement de l’ordre établi – universitaire, social –, ce Complexe est une bombe, le premier roman futé d’un écrivain qu’il faudra suivre. »

Beautiful bitch **

Christina Lauren

Parution : juin 2014.

L’histoire : L’irrésistible et magnétique trentenaire, Bennett (alias Beautiful Bastard), désormais sous le charme de son ex-collaboratrice : l’ambitieuse Chloé qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Enjeux de pouvoir, ébats amoureux et relation tumultueuse… 

L’avis des internautes 3,3/5

Oona et Salinger ****

cvt_Oona-Salinger_1711Frédéric Beigbeder 

Parution : juin 2014.

L’histoire : « Il arrive toujours un moment où les hommes semblent attendre la catastrophe qui réglera leurs problèmes. Ces périodes sont généralement nommées : avant-guerres. Elles sont assez mal choisies pour tomber amoureux.

L’avis des internautes 4,2/5

L’avis de la critique : Les Echos : « Frédéric Beigbeder a réussi son coup, même si on se serait volontiers passé des pages finales, dans lesquelles le barbu de Guéthary met en scène son propre coup de foudre genevois pour une très jeune femme. » – L’express: « De ce matériau très riche, Beigbeder tire un récit fluide et bien documenté. Evidemment, il ne peut s’empêcher de « beigbedériser » le tout, pour le meilleur et pour le pire. » – Bibliobs : « En racontant les autres, Beigbeder se raconte. L’exercice est périlleux. Mais le destin des personnages, que tout aurait pu réunir et que tout finit par opposer, tire le roman vers le haut: la grande histoire d’Oona et Jerry n’a jamais eu lieu. L’amour est parfois aveugle. »

Divergente, Tome 2 

Veronica Roth 

Parution : mars 2014.

L’histoire : Le monde de tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles Les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs. 

L’avis des internautes

Demain est un autre jour ****

Lori Nelson Spielman

Parution : avril 2014.

L’histoire : À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu’elle va hériter de l’empire de cosmétique familial. Mais, à sa grande surprise, elle ne reçoit qu’un vieux papier jauni et chiffonné….

L’avis des internautes 4,2/5

Un avion sans elle ***

Michel Bussi 

Parution : mars 2013.

L’histoire : 23 décembre 1980. Un crash d’avion dans le Jura. Une petite libellule de 3 mois tombe du ciel, orpheline. Deux familles que tout oppose se la disputent. La justice tranche : elle sera Émilie Vitral. 

L’avis des internautes 3,9/5

CVT_Central-Park_5496Central Park

Guillaume Musso****

Parution : mars 2014.

En un mot : un roman à cent à l’heure.

L’histoire : New York, huit heures du matin. Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l

L’avis des internautes 4.13/5

Une autre idée du bonheur ****

Marc Levy 

Parution : avril 2014.

En un mot : ceci n’est pas un remake de Thelma et Louise.

L’histoire : Au premier jour du printemps 2010, Agatha sort de prison, mais pas par la grande porte. Après trente ans derrière les barreaux, il ne lui restait que quelques années à faire. Alors pourquoi cette évasion ?

L’avis des internautes 4.04/5

Martin de la Brochette **

Thierry Des Ouches

Parution : janvier 2014.

En un mot : un petit roman rigolo sur une famille versaillaise.

L’histoire : Jeune homme de bonne famille , il est né affublé d’un physique grassouillet de bon vivant, un goût très limité pour les études et une ironie à toute épreuve envers son milieu. Mais c’est au cours de l’annuel déjeuner de Pâques, que Martin va donner le coup de grâce en annonçant son choix de vie professionnel.

L’avis des internautes 3/5

L’incroyable histoire de Wheeler Burden ****

Selden Edwards

Parution : janvier 2014.

En un mot : refaire l’histoire avec un petit et un grand « h ».

L’histoire : Wheeler Burden vit à San Francisco en 1988. Aussi a-t-il peu de raisons de se retrouver, un beau matin, à Vienne en 1897. C’est pourtant ce qui lui arrive, d’une façon totalement inexplicable. 

L’avis des internautes 3.59/5

Muchachas – Tome 1

Katherine Pancol 

Parution : février 2014.

En un mot : nouveau chef-d’oeuvre de Katherine Pancol.

L’histoire : . De New York à Paris, de la Bourgogne à Londres ou à Miami, des filles inventent, s’enflamment, aiment. 

L’avis des internautes

L’avis de la critique

méméMémé

Philippe Torreton

Parution : janvier 2014.

En un mot : un grand bol de tendresse. 

L’histoire : « Mémé, c’est ma mémé, même si ça ne se dit plus. Mémé me manque. Ses silences, ses mots simples au Scrabble, sa maison enfouie sous les pommiers et son buffet d’avant-guerre. 

L’avis de la critique : Culturebox : « C’est finalement un formidable témoignage de l’histoire contemporaine qu’il offre aux lecteurs. »

L’avis des internautes 4,5/5 (3 février)

Muchachas – Tome 2

Katherine Pancol

Parution : avril 2014.

En un mot : 

L’histoire : Ces filles-là sont intrépides. Elles ne demandent rien aux autres. Tout à elles-mêmes. Cachent leur peur sous un sourire

L’avis des internautes

L’avis de la critique

En mars

En-finir-avec-Eddy-BellegueuleEn finir avec Eddy Bellegueule ****

Edouard Louis

Parution : janvier 2014. 

En un mot : Fuir l’enfer.

L’histoire : Autobiographie romanesque, Edouard Louis nous livre sans concession et sans pudeur son enfance dans un village picard homophobe et rétrograde.  

L’avis des internautes 4.08/5 (3 février)

L’avis de la critique : L’Express : « Difficile de dire ce qui compte le plus : le témoignage, direct et sans fard, ou le roman vrai, hallucinante descente aux enfers d’un gosse méprisé, haï, battu, parce qu’il est différent. » – Le Figaro : « Le titre est en lui-même une sommation: En finir avec Eddy Bellegueule. Et pour en finir, il faut bien commencer. Première scène, premier choc. » – Nouvel Obs : « Désormais, il est Edouard Louis: un écrivain dont le livre stupéfiant, une fois refermé, nous laisse ébahis, le souffle coupé.

Reparer-les-vivantsRéparer les vivants ****

Maylis De Kerangal

Parution : janvier 2014.

En un mot : histoire d’une renaissance. 

L’histoire : Réparer les vivants est le roman d’une transplantation cardiaque. Telle une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. 

L’avis des internautes 4.25/5 (3 février)

L’avis de la critique : Libération : « L’écrivain pose un regard panoramique sur son roman, boucle de force humaine qui évite les écueils de la description technique comme le pathos du deuil. » – Le Point : « Et c’est aussi ça, Réparer les vivants : un roman de la médecine. Ses prouesses, ses limites, ses miracles, ses exigences, ses soldats. » – Le Figaro : « L’écriture de Maylis de Kerangal est rapide, ultraprécise, concentrée sur l’exactitude des faits, des sentiments, comme si elle voulait ne pas laisser l’émotion déborder et brouiller son jugement. »

Le-chardonneretLe chardonneret ****

Donna Tartt

Parution : janvier 2014. 

En un mot : un roman d’initiation.

L’histoire : Theo Decker a 13 ans. Il vit les derniers instants de sa vie d’enfant. Survivant miraculeux d’une explosion gigantesque en plein New York, il se retrouve seul dans la ville, orphelin, et se réfugie chez les parents d’un ami pour échapper aux services sociaux. Tout ce qui lui reste de sa mère, c’est une toile de maître minuscule qui va l’entraîner dans les mondes souterrains et mystérieux de l’art. 

L’avis des internautes 4,5/ 5 (3 février)

L’avis de la critique (française et québécoise) : Le Figaro : « Roman de la solitude et de l’amitié, des métamorphoses et des faux-semblants, hommage au roman d’apprentissage à la Dickens mais aussi à la noirceur dostoïevskienne, Le Chardonneret est une histoire qui envoûte et s’empare du lecteur avec une force irrésistible. » – La Presse : « Roman-fleuve, à la fois initiatique et thriller, méticuleux de détails, mais nerveux en rythme, riche en personnages que l’on aime aimer ou détester. » – Télérama : « Comment survivre à ceux qu’on aime ? Donna Tartt effectue un retour magistral avec cet ample roman, où s’entrechoquent le bien et le mal. »

En janvier 

Beautiful Bitch

Christina Lauren 

Parution : janvier 2014

En un mot : Le pouvoir au féminin. 

L’histoire : L’irrésistible et magnétique trentenaire, Bennett (alias Beautiful Bastard), désormais sous le charme de son ex-collaboratrice : l’ambitieuse Chloé qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Enjeux de pouvoir, ébats amoureux et relation tumultueuse…

Publicités